.
Ho’oponopono est d’abord une manière d’alléger notre quotidien de toutes les situations désagréables que nous y vivons. Ceci constitue le premier bénéfice de Ho’oponopono.

Car Ho’oponopono nous permet d’effacer les programmes erronés que nous avons en nous et qui ont généré ces désagréments.

Puis, de mémoire erronée effacée en mémoire erronée effacée, nous commençons à nous découvrir, à découvrir notre lumière intérieure, certains diront notre Divinité intérieure.

Ainsi, Ho’oponopono allège nos conflits et nous simplifie la vie, ce qui ne veut pas dire qu’il soit toujours facile de faire Ho’ponopono…

Quoi qu’il en soit, Ho’oponopono nous conduit vers la paix intérieure, le calme, la sérénité et – pourquoi ne pas le dire ? – vers l’amour.

Fotolia_66466871_Subscription_XLQue faire dans la pratique ?

La première chose consiste à accepter – ce qui n’est pas toujours évident – que « je suis créateur à 100 % de TOUT ce qui apparaît dans ma vie ». En effet, je n’en suis pas le créateur à 99,999%, j’en suis responsable à 100%… ce qui ne veut pas dire que j’en suis le « coupable ». Car ce sont des mémoires inconscientes qui sont les organisatrices de ces situations délétères. En effet, ce n’est pas notre conscient qui nous dirige la plupart du temps, mais notre inconscient où se trouvent ces mémoires erronées.

Mais, comme je suis le créateur de ce qui arrive dans ma vie, je peux tout aussi bien défaire ce que j’ai construit comme situation désagréable. Je n’en suis donc plus la victime. Je peux les changer sans attendre l’aide de qui que ce soit. Pour cela, il me suffit d’effacer ces mémoires erronées inconscientes.

Alors, comment effacer mes mémoires erronées, puisqu’elles sont inconscientes ?

Pour effacer nos mémoires erronées, il suffit de nous adresser à notre être supérieur, que d’autres appellent leur Divinité intérieure ou encore leur subconscient. Celui-ci est très puissant et peut facilement annihiler ces mémoires ou les transmuter grâce à l’énergie de l’Amour.

Ces deux premières étapes semblent simples dans leur principe, cependant elles ne sont pas toujours aisées dans leur réalisation, car :

- Nous ne sommes pas prêts de prendre la responsabilité de tout ce qui se passe dans notre vie. Nous reportons généralement la responsabilité sur les autres.

- Pour effacer nos mémoires erronées, nous devons nous en remettre à notre Être supérieur – qui n’est en fait que la partie la plus pure de notre personne -, mais notre mental, qui est très lié à notre égo n’est pas souvent prêt à perdre le contrôle, notre contrôle. De plus, il désire toujours tout comprendre, tout analyser. Or ici, il convient de lâcher et de ne plus être dans le contrôle. Car c’est notre Être supérieur qui va s’occuper de tout. 

- Enfin, nous faisons Ho’oponopono pour effacer une mémoire erronée et non pour obtenir telle ou telle chose. Je ne fais pas Ho’ponopono pour guérir, mais pour effacer les mémoires erronées en rapport avec ma maladie. Que va produire cet effacement ? Je n’en sais rien. Peut-être la guérison, ou peut-être pas ? Cependant, je sais que cet effacement va être profitable pour moi. Être sans attente quant au résultat lorsque l’on fait Ho’oponopono, n’est pas toujours chose aisée non plus.

Fotolia_66092094_Subscription_XXLDonc, comment je fais  ?

1.   J’arrête de « raisonner » (ce qui fait que j’arrête temporairement mon mental) et j’accepte à 100 % d’être le créateur. Je comprends que ce sont certaines de mes mémoires qui ont créé cette situation.
 
2.   Je demande à mon Être supérieur de nettoyer ces mémoires erronées et je répète :

- « Je suis désolé », d’être le créateur de cette situation à cause d’une mémoire erronée que j’avais et dont je n’avais pas conscience.

- « Pardon » Je demande pardon à tous ceux que cette situation à pu heurter ou causer préjudice.

- « Merci » à la vie, à cette situation de m’avoir montré cette mémoire erronée inconsciente.

- « Je t’aime » et je demande à mon Être supérieur « S’il y a une mémoire qui a créé cela, s’il te plait efface-la, nettoie-la. Merci. Je t’aime. »
 

Notre vie se résume donc à n
ettoyer, nettoyer, nettoyer !

Quand cette mémoire s’en va, nous sentons la Paix s’installer dans notre coeur. Le vide se fait en nous. Alors l’inspiration peut entrer. Elle nous donne toutes les indications nécessaires pour mener à bien notre vie. 

Fotolia_58153309_Subscription_XXL