.
Ho’oponopono
est issu d’un processus ancestral de réconciliation qui était utilisé au sein des populations hawaïennes. Il fut repris par la chamane Morrnah Nalamaku Simeona qui en fit un outil de réconciliation avec soi-même. Il permet d’effacer les processus psychologiques inconscients et perturbateurs, qui sont responsables de la survenue de situations difficiles dans notre vie. Par là, Ho’oponopono peut transformer notre quotidien, voire notre destinée, de manière simple et immédiate.

Ho’oponopono est une technique de guérison et de réconciliation hawaïenne qui signifie « rectifier l’erreur » « rendre droit » ou encore « bonifier ». Ce mot aux consonances étranges vient de « Ho’o » qui veut dire « occasionner » en hawaïen et « ponopono » qui signifie « perfection ». Ho’oponopono est ainsi une technique qui va rectifier l’erreur et remettre sur la bonne route. L’erreur quant à elle, provient pour les chamanes hawaïens, de pensées polluées par des mémoires douloureuses du passé. Le processus de Ho’oponopono va libérer l’énergie de ces pensées douloureuses qui sont source de souffrances et de maladies.

Fotolia_59060689_Subscription_XLIl y a bien longtemps, Ho’oponopono était un rituel utilisé au sein des villages des îles Hawaï pour résoudre les problèmes communautaires. Il fallut attendre le XXe siècle pour que Ho’oponopono fut remis au goût du jour par une chamane hawaïenne, Morrnah Nalamaku Simeona. Elle était Kahuna Lapa’au ce qui signifie « gardienne du secret » et « guérisseuse ». Pour elle, « nous sommes l’accumulation de toutes nos expériences, ce qui revient à dire que nous sommes chargés de nos passés. Lorsque nous expérimentons du stress ou de la peur dans nos vies, si nous observions attentivement, nous pourrions nous rendre compte que la cause est en une mémoire ».

Le procédé que Morrnah mit au point, s’est révélé si efficace, qu’elle fut même invitée aux Nations Unies et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le présenter. Ce fut cependant un de ses élèves, le Dr Ihaleakala Hew Len qui permit sa diffusion. L’expérience qu’il vécut alors qu’il travaillait à l’Hôpital d’état d’Hawaï fit rapidement le tour du monde… Dans cet hôpital se trouvaient de nombreux malades très dangereux. Ils étaient enfermés dans une salle où le personnel soignant ne se rendait jamais. Le Dr Len se contenta donc de s’enfermer dans son bureau et d’étudier les dossiers de ses patients. A la surprise de tous, peu à peu ses malades commencèrent à aller mieux. Leur état mental s’améliorait. Ils devenaient moins agressifs et leurs traitements pouvaient être allégés. Certains guérissaient et d’autres étaient même relâchés… Devant ces résultats, ses collèges demandèrent au Dr Len ce qu’il faisait. Il répondit : « Tout simplement, je guéris la partie en moi qui les a créés ».

lotus yoga sunrise

Il est souvent impressionnant de constater la rapidité des changements obtenus dans notre vie quotidienne grâce à Ho’oponopono. Constatant cela, nombre de personnes en ont déjà fait leur mode de vie…

Il est aussi remarquable de constater que les derniers travaux de la physique quantique rejoignent parfaitement les conclusions de Ho’oponopono. Car les expériences réalisées ont démontré que la pensée agissait sur la matière et par là sur notre environnement et notre vie. Ainsi en changeant nos pensées, nous pouvons changer le monde, du moins « notre » monde.


Dr Luc Bodin