L’organisation d’une fête ou d’un anniversaire est toujours une période où il faut courir du matin et soir pour la décoration de la maison, les achats de cadeaux, la préparation des soirées… Toute cette activité se surajoute par ailleurs, aux travaux quotidiens habituels …
Ainsi, les jambes sont soumises à une rude épreuve tout au long de la journée. Le piétinement, le port de charge, la chaleur des chauffages sont les facteurs aggravants. Malgré cela, il faut arriver en forme aux soirées afin de profiter de ces moments en famille ou entre amis, mais aussi pour danser et se déplacer sans être gênée. Quelques petits trucs pourront améliorer la situation :
Fotolia_79730576_Subscription_XXL
La chaleur est le premier ennemi des veines. Donc éloignez-vous des radiateurs, évitez les bains chauds, les chaussures ou bottes trop fermées… A contrario, une douche d’eau fraîche fera du bien. Attention aussi aux ceintures serrées à la taille, aux pantalons qui coincent aux genoux ou à l’aine. Ils gêneront la circulation de retour favorisant ainsi les jambes lourdes.
La prise d’un phlébotonique est une bonne solution pour passer une soirée en forme après plusieurs jours de courses effrénées ! Il existe pour cela des plantes comme la vigne rouge, le gingko biloba, l’hamamelis… ou des médicaments comme le Cyclo 3 fort®, le Daflon®… Enfin, pour les personnes souffrant davantage de leurs jambes, les bas ou les collants de contention seront à préférer. Il en existe maintenant d’excellente qualité dont l’aspect rivalise avec celui des bas et des collants habituels… (voir votre pharmacien)
Avant la soirée, prenez le temps de vous allonger quelques minutes, les jambes en l’air, les pieds en appui sur un mur. Vous pouvez aussi en profiter pour masser vos jambes depuis les pieds vers le bassin en appliquant un gel frais ou un gel phlebotonique comme phlebogel® ou mieux encore de l’huile essentielle de cyprès (2 gouttes mélangées à une demi-cuillère à café d’huile d’olive biologique).
Pendant la soirée, il faut savoir que l’alcool et le tabac aggravent les problèmes veineux, donc prudence.
Dr Luc Bodin