Le syndrome du canal carpien provient d’une contracture du ligament triangulaire situé au  niveau du poignet. Elle est elle-même, la conséquence  d’un problème ostéopathique provenant généralement des vertèbres cervicales (voire d’encore plus loin encore). Cette contracture, qui s’aggrave au repos, va compresser le nerf médian ce qui induit ces sensations de douleurs et de fourmillements dans la main.

Le meilleur traitement consiste en des séances d’ostéopathie douce (à visée essentiellement musculaire) traitant le cou et les 2 poignets ensemble. Des séances d’acupuncture sont également très efficaces.

granule

Par ailleurs, mis à part un minimum de repos allongé (pas toujours facile à réaliser), il faudra prendre :

  • magnésium (Granion de magnésium: 3 ampoules/j),
  • Hamamelis composé : 3 granules avant les 3 repas qui améliorera la circulation dans les bras et les mains,
  • En homéopathie toujours on proposera : Apis 9CH 3 granules x 3 à 5 fois/j pour les fourmillements des mains la nuits, Rhustox 5CH ou/et Bryonia 5CH pour les fourmillements ou douleurs améliorés par le mouvement.

Il est possible d’utiliser en plus des décontracturants (Myolastan : 1cp/ soir), des vitamines B1 et B6 et des antalgiques comme le Doliprane. Par contre, les anti-inflammatoires ne sont que rarement efficaces sur cette pathologie.

Enfin, dans les cas avancés, lorsque le nerf est compressé (confirmé par un électromyogramme), une intervention chirurgicale s’impose pour éviter une paralysie du nerf médian. Une infiltration peut également être tentée préalablement pour essayer d’éviter cette intervention.

 Luc BODIN