La prise de poids avant ou/et pendant les règles (menstruations) est due un excès d’œstrogène, ou une insuffisance de progestérone. Les kilos pris avant les règles sont généralement perdus après celles-ci… mais pas toujours en totalité. Ainsi, certaines femmes conservent à chaque cycle 200 à 500 g ce qui ne semble pas très important a priori. Mais si on fait le calcul dans l’année, cela donne 3 à 6 kilos de prise de poids. Cela, multiplié par le nombre d’années, on comprend tout de suite le problème.

La prise d’une contraception, la pilule peut solutionner cette prise de poids. Mais le problème est alors de trouver celle qui convient ce qui n’est pas toujours simple.

Fotolia_79730576_Subscription_XXL

Pour les femmes ne prenant pas de traitement hormonal, un traitement homéopathique comme Progesteronum 7CH les 14e et 21e jours du cycle peut contribuer à la régulation des cycles.

Par ailleurs, cette prise de poids est due à une rétention d’eau et à une insuffisance veineuse. Quelques plantes diurétiques comme la piloselle, l’orthosiphon ou le fucus vesiculosus (en TM 50 gouttes 3 fois par jour), un régime limité en sel associé à un phlébotonique comme Daflon (1cp matin et soir) ou (Climaxol 20 gouttes avant les 3 repas) à prendre lors des périodes critiques, solutionneront temporairement le problème.

Pour le traitement de fond, l’huile d’onagre est conseillée avec de la vitamine B6  (levure de bière, germe de blé, aliments complets, légumineuses).

Luc BODIN