.

Les traitements naturels peuvent aider de nombreuses manières lors du traitement d’un cancer du sein. Ils peuvent permettre de

1. Mieux supporter les chimiothérapies :

La chimiothérapie constitue un traitement agressif contre les cellules cancéreuses, qui n’est pas dépourvu d’effets indésirables. Mais il est possible de mieux la supporter grâce à quelques traitements naturels comme :

  • La plante Desmodium qui aidera le foie et préviendra les nausées,
  • Les champignons japonais Maïtaké, ou Shiitaké qui maintiendront le taux des globules blancs,
  • Des probiotiques qui protègeront les intestins pendant la chimiothérapie,
  • La propolis qui permettra de potentialiser les effets des traitements.
  • Le ginseng qui pourra être pris en cas de fatigue.

2. Agir contre le cancer :

  • En parallèle des traitements conventionnels, il existe de nombreuses plantes (les champignons japonais et le ginseng ont déjà des vertus anti-cancéreuses propres) qui présentent des actions potentielles contre le cancer. Il s’agit non pas de traitements alternatifs, mais de traitements complémentaires aux traitements conventionnels. Ce sont par exemple :

    • La vitamine D3 est efficace (faire un dosage sanguin au préalable).
    • La bromélaïne est toujours à tenter. Elle donne souvent des résultats remarquables à fortes doses.
    • La vitamine C à forte dose : 2 à 3 g par jour. La forme injectable est plus efficace, mais la forme orale apportera tout de même un résultat.
    • Le concentré de pulpe de melon associé au co-enzyme Q10 et au sélénium.
    • Le régime sans polyamine. En parler avec votre oncologue. Il permet à lui seul de fortes régressions cancéreuses, ce qui permet des résultats meilleurs des chimiothérapies ultérieures.
    • D’autres voies intéressantes existent encore: les produits Beljanski, le viscum album des médecins anthroposophes, la micro-immunothérapie… etc.

 

Luc BODIN