Un kyste synovial vient généralement après avoir forcé sur une articulation (activités répétées et/ou intenses). Une inflammation avec fabrication excessive de liquide synovial se développe dans l’articulation. La pression intra-articulaire peut finir par déclencher un kyste.

Les cataplasmes d’argile verte et les compresses de Silicium organique sont souvent très efficaces surtout lorsque le mal est pris dès le départ. 

Fotolia_60286491_Subscription_XXL

L’immobilisation de l’articulation est aussi souhaitable, parce que le mouvement articulaire entretient l’inflammation et la fabrication excessive du liquide synoviale. Cela peut contribuer à résorber le kyste.

La prise de bromélaïne à dose forte (2 ou 3 fois la dose normale) permet dissoudre certains kystes. À essayer pendant huit à dix jours.

Enfin, un rhumatologue compétent est capable d’effectuer une ponction de votre kyste, suivie d’un bandage pendant quelques jours pour éviter une récidive toujours possible.

Luc BODIN