.

À l’heure où les traitements médicaux de la maladie d’Alzheimer demeurent inefficaces et qu’aucun plan de prévention n’est mis en place, d’autres approches sont étudiées.

Fotolia_63884574_Subscription_XXL

C’est le cas de la stimulation transcrânienne qui a démontré un effet bénéfique sur la compréhension des phrases après deux semaines de traitement. Cependant, aucun résultat n’a été noté sur la mémoire. Il est intéressant par ailleurs de noter que, selon la fréquence utilisée, l’activité neuronale était modifiée différemment : avec une stimulation inférieure à 1Hz il se produit une inhibition, alors que 5Hz provoquent une stimulation.

Luc BODIN