.

Le diagnostic de la fibromyalgie est un temps difficile. Car rien de probant ne ressort des examens. Le médecin ne retrouve rien d’autre que les points douloureux lors de son examen… et encore l’absence de signes inflammatoires à leur niveau, le fera douter de leur véracité. De plus, que les prises de sang et les radiographies ne montrent rien de particulier.

Fotolia_76172167_Subscription_XXL

Fort heureusement, de nouvelles investigations permettront à l’avenir d’établir le diagnostic d’une manière probante (IRM fonctionnel, Tomographie d’émission monophotonique). Mais pour le moment, le diagnostic de fibromyalgie est un diagnostic d’élimination… Ainsi, quand toutes les autres causes (de douleurs, fatigue, dépression, insomnie, troubles digestifs…) ont été éliminées, il devient alors possible de parler de fibromyalgie… ce qui peut prendre du temps. 

Luc BODIN