.
Si les allergies et les infections sont souvent efficacement traitées par les remèdes conventionnels antibiotiques, antiinflammatoires, antiallergiques, cortisone… il n’en va pas de même en cas d’allergies et d’infections persistantes ou récidivantes. Les thérapies naturelles trouvent alors une place de choix, seules ou en complément des traitements modernes.

Fotolia_79094989_Subscription_XL

Il faudra commencer bien sûr par un bilan complet : prise de sang, radiographies, scanner, analyse d’urines afin de rechercher une cause éventuelle à ces problèmes comme un foyer infectieux chronique (dents, sinus, intestins, utérus), une baisse immunitaire, une anémie… En l’absence de ceux-ci, la première action sera de revoir son mode alimentaire. Car une alimentation déséquilibrée est responsable d’un encrassement à l’origine d’une baisse de l’immunité. Puis dans un second temps, l’organisme va tenter de se nettoyer en déclenchant un processus allergique (rhinite allergique, eczéma, conjonctivite voire asthme). Il faudra donc prendre une alimentation de préférence biologique, et limiter le plus possible les sucreries, les laitages (surtout bovins), les graisses cuites (fritures, charcuteries, graisses animales) et l’alcool. Il est préférable de privilégier les crudités, les fruits, les légumes verts, les légumineuses (lentilles, petits pois, haricots blancs…), les poissons et les huiles d’olive, de noix et de colza. Ces dernières sont particulièrement importantes, car elles fournissent à l’organisme (via les prostaglandines et les leucotriènes) des antiinflammatoires et des antiallergiques naturels.

Il existe fréquemment une intolérance alimentaire à l’origine de ces troubles infectieux ou allergiques. Le plus souvent il s’agit du lactose (dans les laitages) et/ou du gluten (dans les céréales). Mais, cela peut être également un autre aliment qu’il faudra rechercher à l’aide de tests spécifiques (tests cutanés ou sanguins). L’éviction des aliments soupçonnés est alors indispensable pendant plusieurs mois. La prise de probiotiques est aussi indispensable en cas d’intolérance alimentaire, tout comme en cas d’infections et d’allergies récidivantes, car les prises d’antibiotiques, d’antiinflammatoires et autres traitements ont été fréquentes et ont détruit la flore intestinale. Or, cette flore contient près de 70% des défenses de l’organisme. Il est donc indispensable de la reconstituer. La prise de probiotiques sera à poursuivre pendant plusieurs mois.

À côté de cela, un exercice physique régulier de préférence en plein air tout en buvant beaucoup d’eau de source permettra de nettoyer efficacement le corps et de relancer les processus naturels d’auto-réparation. De plus, je conseille de suspendre les vaccinations tant que les manifestations allergiques ou infectieuses n’ont pas été résolues… Il faudra aussi veiller à une bonne hygiène : lavage des mains avant les repas, lavage de nez au sérum physiologique, éviction des allergènes, chauffage et lutte contre l’humidité et les moisissures dans les maisons… La gestion du stress est aussi un élément clé, car celui-ci est responsable de troubles immunitaires et d’aggravation des symptômes présentés.

Un bilan ostéopathique sérieux est toujours intéressant au début du traitement, car des déplacements minimes d’os du crâne ou de vertèbres peuvent être à l’origine de ces troubles. Leur repositionnement par un ostéopathe peut quelquefois à lui seul résoudre le problème de l’infection ou de l’allergie.

Les nutriments utiles sont sans hésitation, le magnésium pour procurer l’énergie et réguler les processus allergiques, mais aussi le zinc pour relancer l’immunité. Les antioxydants sont également des aides précieuses. Ce sont les vitamines C et E, le sélénium, le béta-carotène, le glutathion, l’acide alpha-lipoïque, le Super Oxyde Dismutase… Ils se trouvent dans les fruits, les crudités, les légumes… mais aussi sous forme de compléments vendus dans le commerce.

Les oligoéléments sont très intéressants dans ces indications. On utilisera le cuivre ou l’or en cas d’inflammation importante, le soufre pour protéger les muqueuses… mais aussi le cuivre-or-argent et le manganèse-cuivre en cas d’infections récidivantes et le manganèse en cas d’allergie.

Une relance du système immunitaire est toujours indispensable. Les plantes sont très efficaces pour cela : echinaccea purpurea, maïtaké, shiitaké, papaye fermentée, propolis, alkyl-glycerol… Il existe aussi des produits plus spécifiques comme les extraits de pépins de pamplemousse et les huiles essentielles (thymus vulgaris, lavendula angustifolia, origanum majorana…) en cas d’infections, ou les œufs de caille et l’huile de périlla en cas d’allergies.

Enfin, selon les goûts de chacun : l’homéopathie, l’acupuncture, l’EFT (emotional freedom technique), la méthode Naet, la méthode Gesret, la micro-immunothérapie, la sophrologie apportent un renfort remarquable.

Ainsi de nombreuses solutions existent pour sortir de ces infections et allergies récidivantes. Il faut savoir qu’elles nécessitent pour la plupart un traitement de plusieurs mois pour obtenir un résultat durable, voire définitif.

Luc BODIN