À partir de la pré-ménopause, les femmes prennent en moyenne 0,5 à 1,5 kg par an pendant 4 ou 5 ans. Au départ, la prise de poids est liée à une rétention d’eau. Il est donc important dans ces périodes de ne boire qu’à sa soif, ni plus, ni moins… et d’éviter la consommation excessive de sel (qui est mauvaise également pour la calcification) : conserves, charcuteries, moutarde, vinaigre, fromages, fruits de mer…

Fotolia_79730576_Subscription_XXL

Des plantes pourront également aider à éliminer l’eau retenue : piloselle, orthosiphon, fucus vesiculosus, berberis…

Par la suite, du tissu adipeux se forme. Il n’existe pas d’explication formelle à ce phénomène. Mais il semblerait que l’organisme stocke au niveau du tissu graisseux des hormones (œstrogènes et progestérone) en vue de leur carence ultérieure. De plus, le tissu adipeux lui-même fabrique un certain nombre d’hormones qui peuvent s’avérer utiles lorsque la ménopause sera installée… Ce ne sont que des hypothèses, mais cela expliquerait parfaitement pourquoi l’organisme a tendance à former davantage de graisse à cette période.

Quoi qu’il en soit, le tissu graisseux ne se développe plus au niveau des fesses et des hanches comme auparavant, mais davantage au niveau du ventre ce qui est dû à la baisse des oestrogènes. Cette baisse hormonale induit aussi des fringales plus fréquentes, ce qui aggrave évidemment la prise de poids. C’est pourquoi certaines femmes choisissent de prendre le THS pour éviter cette évolution même s’il induit des risques. Car même si le THS ne fait pas maigrir, il évite ou limite au moins, la prise de poids. Il faut cependant savoir que le soja peut aussi avoir cet effet, même si son action est plus limitée.

Le sport et un régime alimentaire équilibré (limité en sucreries, graisses cuites, féculents), poursuivi suffisamment longtemps sont souvent aussi efficaces pour limiter la prise de poids. Certaines femmes se tourneront vers un régime hyperprotéiné pour déclencher la perte de poids qui autrement n’est pas toujours évidente.

 

Luc Bodin