Docteur Luc BODIN

La maladie de Crohn est encore très mal connue. Il s’agit d’une inflammation du tube digestif se localisant essentiellement sur l’iléon et le côlon. Elle serait due à un dérèglement du système immunitaire. Elle se caractérise par des diarrhées, des douleurs abdominales, une fatigue, voire aussi un amaigrissement, une fièvre, une baisse de l’appétit.

Des germes pouvant en être la cause ont été repérés : la listéria mais aussi des mycobactéries qui pourraient provenir des aliments, notamment des aliments congelés. Les intolérances alimentaires (au lait et au gluten entre autres) pourraient aussi intervenir dans le mécanisme causal. Une cause auto-immune a été aussi dépistée dans de nombreux cas. Enfin des gènes (gènes NOD2) de prédisposition ont été récemment découverts.

Fotolia_63429257_Subscription_XXL

Le traitement complémentaire consiste en un régime Seignalet, supprimant les laitages et le gluten (voire aussi l’éviction d’autres aliments si intolérance), en association à la prise de probiotiques pour reconstituer la flore intestinale, mais aussi de la glutamine, de la chlorophylle, du zinc, des oméga 3, de la lécithine, de l’eau argileuse pour reconstituer la muqueuse intestinale. L’huile essentielle de cannelle (2 gouttes par jour) est aussi intéressante car antiseptique.

De plus, il sera important d’y adjoindre un traitement de micro-immunothérapie qui fera préalablement une recherche d’infection (y compris de candida albicans) et de maladie auto-immune. Le traitement du stress est toujours indispensable conjointement, car il s’agit d’un facteur aggravant.

Luc Bodin