Une fois le diagnostic de diabète posé, il convient toujours de commencer par quelques modifications du mode de vie.

Les directives sont simples :

  • La perte de surpoids est essentielle. La simple perte de 3 à 4 kg peut à elle seule retarder l’entrée dans le diabète de 10 ans, ce qui est très intéressant…
  • Faire de l’exercice : marche, escalier… et surtout activités d’endurance (marche, jogging, vélo, natation…) pendant au minimum 30 minutes trois fois par semaine. Les seules précautions à prendre consistent :

o   à réaliser un bilan cardiologique antérieur (voire même une épreuve d’effort),

o   à toujours surveiller l’état de ses pieds (avant et après),

o   à  faire un bilan ophtalmique (car il y a des risques d’hémorragie s’il y a une rétinopathie)

o   à toujours réaliser ces activités progressivement après une période d’échauffement.

Fotolia_63662947_Subscription_XXL

L’exercice procure des bénéfices importants pour la personne diabétique :

o   Perte de poids qui retarde l’arrivée du diabète.

o   Baisse de la glycémie, ce qui important chez le diabétique.

o   Diminution de la résistance à l’insuline,  ce qui est essentiel dans le diabète de type 2.

o   Réduction des facteurs de risque cardiovasculaires.

  • Faire systématiquement 3 repas par jour afin d’assurer un taux stable de glycémie. Une collation à 16 heures est acceptable en cas d’activité physique.
  • Arrêter le grignotage entre les repas.
  • Consommer davantage de sucres lents et moins de sucres rapides.
  • Ne prendre que des bonnes graisses mono et polyinsaturées oméga 3 et 6.

 

Luc Bodin