Les sucres encore appelés glucides ou hydrates de carbone se rencontrent sous de nombreux aspects, dans notre alimentation :

Fotolia_69467394_Subscription_XL

  • Les sucres rapides ou sucres simples : sucre raffiné, sucreries, bonbons, gâteaux, pâtisseries, chocolats…
  • L’alcool.
  • Les fruits, dont le sucre est ici le fructose.
  • Les sucres lents ou sucres complexes comme les féculents (pain, nouilles, riz, pommes de terre…) et les légumineuses (lentilles, petits pois, haricot blanc, pois chiches…)

D’une manière générale en cas de diabète, il est conseillé de limiter les deux premières catégories, et de continuer, mais en encadrant la quantité consommée des deux dernières (fruits et sucres lents).

Cette présentation qui reste toujours plus ou moins vraie a été supplantée maintenant par une notion plus précise qui est l’index glycémique (IG). Il permet de connaître le « pouvoir hyperglycémiant » ou « pouvoir sucrant » d’un aliment.

Luc Bodin