À la suite d’une augmentation de la glycémie, le médecin recherchera des antécédents familiaux (diabète, gros poids de naissance, problèmes cardiovasculaires…) et personnels (histoire de la courbe de poids, maladies associées, prise de médicaments…). Mais surtout, il sera noté l’existence d’autres facteurs de risques cardiovasculaires comme le cholestérol, les triglycérides, le tabagisme, le surpoids…

pipette

 

L’examen clinique s’intéressera particulièrement à :

  • La tension artérielle.
  • Bilan cardiovasculaire : examen du cœur et prise des pouls.
  • Périmètre ombilical.
  • Index de masse corporelle (IMC) qui est le rapport du poids en kilogrammes sur la taille en mètre élevée au carré :

IMC = Poids (Kg) x Taille (mètre)2
La normale se situe entre 25 et 27

  • Etat général des pieds (lésions, plaie, déformations…)
  • Etude de la sensibilité des pieds par le test du monofilament : il s’agit d’un filament en nylon dont l’expérimentateur appuie une extrémité sur la peau du pied. Normalement, la personne ressent le filament lorsque celui-ci commence à se tordre sous la pression.
  • Bandelette urinaire recherchant la présence de sucre dans les urines, mais aussi de corps cétoniques, de globules blancs, de protéines…

Fotolia_75143299_Subscription_XXL

Cet examen sera obligatoirement complété par un bilan :

  • Cardiaque avec électrocardiogramme de repos et d’effort au moindre doute, et doppler artériel si besoin. 
  • Ophtalmologique avec un fond d’œil et éventuellement une angiographie pour surveiller la circulation sanguine de la rétine.

Luc Bodin