Ho’oponopono signifie « rendre droit » mais aussi « rectifier « » et corriger » Son nom prête à sourire. Mais pourtant il s’agit sans aucun doute de la plus étonnante découverte que la médecine a réalisé ces dernières décennies. Il présente aussi des conséquences indubitables autant gigantesques pour l’ensemble de l’humanité.

Tout a commencé à l’hôpital de l’état de Hawaii avec le Dr Ihaleakala Hew Len. Il travaillait dans un centre psychiatrique au sein duquel se trouvait une salle où étaient réunis tous les malades mentaux criminels et dangereux. Tout le personnel soignant craignait cette salle et n’y rentrait qu’en prenant de grandes mesures pour leur sécurité.


C’est pourquoi le Dr Len ne pouvait pas y entrer pour voir ses malades. En compensation, il étudiait leur dossier. Et pendant qu’il regardait les dossiers, il travaillait sur lui-même aux problèmes que présentaient ses malades.


Et à mesure qu’il travaillait sur lui-même, les patients commençaient à guérir. «Après quelques mois, des patients à qui l’on avait dû mettre des entraves furent autorisés à marcher librement. D’autres, qui avaient dû être lourdement médicamentés commencèrent à abandonner leurs médicaments. Et ceux qui n’avaient aucune chance d’être relâchés furent libérés.»
Le personnel aussi changeait. Il commençait à être heureux de venir travailler…
Le Dr Len explique ainsi son secret : «Tout simplement, je guérissais la partie de moi qui les avait créés». Et à chaque fois qu’il étudiait un dossier, il demandait pardon, puis il disait « je m’excuse », et terminais sur ces mots : « je vous aime »

Spa still life

Car pour le Dr Len nous avons la responsabilité totale pour notre vie, cela signifie que TOUT dans notre vie – simplement parce que c’est dans notre vie – est de notre responsabilité. C’est ainsi qu’au sens littéral, le monde entier est notre création… Cela nous ouvre de magnifiques perceptives.
Aussi si nous voulons changer, modifier ou améliorer des éléments que nous n’aimons dans notre vie, il faut d’abord comprendre et accepter que c’est nous qui avons créé cette situation. Il ne faut pas pour autant s’en sentir coupable, mais seulement responsable. Cependant, si nous avons créé cette situation, nous pouvons tout aussi bien créer les conditions nécessaires pour qu’elle change… Il suffit pour cela de faire comme le Dr Ihealeakala Hew Len et travailler sur la partie de nous-même qui a créé cette situation…. il faut alors s’excuser et demander pardon: « je m’excuse », puis envoyer plein d’amour « je vous aime » et  enfin répéter souvent ces phrases pour qu’elles s’inscrivent bien profondément en nous et guérissent notre partie malade… et les éléments en rapport avec elle, disparaîtront inéluctablement.
Dr Luc Bodin