L’enrouement se caractérise par une voix rauque, voire absente. Des remèdes naturels à base d’oligoéléments, de plantes ou d’homéopathie peuvent souvent en venir à bout très rapidement.

Pendant l’hiver, beaucoup de personnes souffrent d’enrouement, de voix rauque ou couverte nécessitant des raclements ou des toux pour dégager sa gorge et pouvoir parler. Ces symptômes peuvent s’accompagner à un stade plus avancé, de rhume aux sécrétions plus ou moins claires, de douleurs de gorge, de fièvre, voire même d’aphonie complète (impossibilité de parler).

Fotolia_58525500_Subscription_XXL

Mais avant d’en arriver là, il faudra commencer par prendre des oligoéléments de cuivre ou à défaut de bismuth (1 ampoule avant les 3 repas) et Oscillococcinum (1 dose au coucher pendant 2 à 3 jours).

Il est bien de les associer en cas de laryngite à l’Homéogène n°9 (2 comprimés 4 ou 5 fois/) ou à du Boripharm n°10 (5 granules 4 fois/j).
Mais en cas d’enrouement ou d’extinction de voix, on préférera : Homéovox (2 comprimés toutes heures) ou Arum triphyllum composé (20 gouttes 4 fois par jour).
En cas de toux débutante, le sirop Stodal (1 cuillère à soupe 3 à 5 fois/j) et/ou les pâtes Baudry (10 à 15 pastilles/j) la soulageront.

Ceux qui préfèrent les plantes, se tourneront vers les huiles essentielles de Lippia citriodora, d’Origanum majorana et de Laurus nobilis à raison de 2 gouttes du mélange à appliquer sur le haut de la poitrine 2 à 3 fois par jour. Par ailleurs, l’EPP (Extraits de Pépins de Pamplemousse) est également très efficace dans cette indication ainsi que les aérosols de Basofulmine par exemple.

Mais bien sûr en cas de persistance de ces symptômes après 24 ou 48 heures, ou en cas d’aggravation, une consultation médicale s’impose. Car une antibiothérapie peut quelquefois s’avérer utile.

Après cet épisode infectieux, il est souhaitable de faire une petite cure d’Echinaccea angustifolia TM (100 gouttes/j) afin de remonter les défenses immunitaires.

P.-S. : Tous ces remèdes sont vendus en pharmacie.


Dr Luc Bodin
Septembre 2009