.

Le diagnostic de syndrome des jambes sans repos (SJSR) repose essentiellement sur l’interrogatoire et la découverte des quatre symptômes-clés:

– Une impatience motrice induisant un besoin irrésistible de bouger les jambes,

Calmée par le mouvement,

– Survenant exclusivement au repos, – Surtout le soir et la nuit.

Fotolia_74720982_Subscription_XXL

Les examens, clinique et neurologique, sont entièrement normaux. La personne ne présente en particulier aucune anomalie motrice et sensitive. Au niveau des examens complémentaires:

* Le bilan sanguin n’apportera rien non plus. Seule la recherche d’une éventuelle carence en fer est intéressante, car pouvant aggraver le SJSR.     

* L’électromyogramme et le doppler veineux des membres inférieurs ne sont pas utiles.

* Un enregistrement polysomnographique (du sommeil) ne sera demandé qu’en cas de forme SJSR atypique, de suspicion d’apnée du sommeil ou d’échec du traitement.

Dr Luc Bodin