Selon le tissu visé par les auto-anticorps, il existe deux catégories de MAI : celles qui dégradent un tissu présent en de multiples endroits (systémiques) du corps et celles qui attaquent un organe spécifique.

Voici les principales MAI :

1.    MAI systémiques : 
–    Lupus érythémateux disséminé,
–    Polymyosite,
–    Sclérodermie,
–    Artérite temporale,
–    Syndrome de Sharp,
–    Polyarthrite rhumatoïde,
–    Syndrome CREST,

2.    MAI spécifiques d’organes :
–    Thyroïdite de Hashimoto,
–    Maladie de Basedow
–    Diabète de type 1 (insulino-dépendant),
–    Maladie d’Addison,
–    Anémie hémolytique auto-immune,
–    Hépatite auto-immune,
–    Gastrite de type A et Anémie de Biermer,
–    Myasthénie,
–    Pemphigus,
–    Maladie de Gougerot-Sjögren,
–    Maladie coeliaque,
–    Maladie de Biermer,
–    Syndrome de Goospasture,
–    Cirrhose biliaire primitive,
–    Dermite herpétiforme,
–    Maladie de Wegener,

3.    Maladies suspectées d’être des MAI :
–    Vitiligo,
–    Maladie de Crohn,
–    Rectocolite hémorragique,
–    Cystite interstitielle,
–    Maladie de Behçet,
–    Neuromyotonie,
–    Psoriasis,
–    Sclérose en plaques.

Dr Luc Bodin