La méningo-encéphalite est une maladie virale transmise par les tiques. Les troubles neurologiques dominent le tableau. Elle est souvent confondue avec la maladie de Lyme. 

La méningo-encéphalite est une maladie virale (et non bactérienne comme dans la maladie de Lyme) qui débute une semaine après la piqûre par la tique. Un simple syndrome grippal se développe puis une dizaine de jours plus tard des troubles du système nerveux central apparaissent : maux de tête, paralysie, méningite, encéphalite... qui nécessitent généralement une hospitalisation.
Fotolia_78707112_Subscription_XL
La meilleure prévention de la méningo-encéphalite à tiques est la vaccination (2 injections à un ou deux mois d’écart puis un rappel 5 à 12 mois plus tard). En France, le risque étant faible (3 à 5 cas par an), la vaccination n’est pas recommandée par les autorités sanitaires. Mais elle peut être utile pour les voyageurs devant se rendre en Europe centrale ou de l’est.
Il ne faut pas confondre la maladie de Lyme avec la Méningo-Encéphalite à tiques qui est également transmise par les tiques. Comme pour la maladie de Lyme, on retrouve une prévalence de cette maladie dans les forêts d’Alsace et des Vosges ainsi qu’en Europe centrale et de l’est.
Dr Luc Bodin