Pour qu'une personne guérisse d'infections récidivantes, il lui faut d'abord éviter les sucreries, les laitages et les graisses cuites (fritures) responsables d'un encrassement de l'organisme et aussi d'une insuffisance digestive. Or, toute insuffisance digestive conduit à une insuffisance immunitaire. 

Supprimer les sucreries et les laitages:
 Le problème de l'éviction des sucreries et des laitages est  souvent délicat chez l'enfant et encore davantage chez le nourrisson. Voici quelques trucs pour aider :
 - Diversifier leur alimentation aux autres aliments que le lait à partir de l'âge de 5 mois... mais pas avant, car l'intestin ne le supporterait pas bien. Et en plus, il faut introduire les aliments un par un, en laissant du temps entre chaque, pour que l'organisme s'habitue.
 
 - On peut remplacer les laitages par des fruits, des compotes ou des desserts au soja par exemple. 
      * Il est possible de sucrer avec du miel (sucre naturel). 
      * En cas de faim, prendre un fruit.
      * Au goûter, préférer du pain avec un peu de margarine végétale riche en oméga 6 et 3, avec éventuellement du miel.
 
 Fotolia_77925418_Subscription_XXL
Le remplacement des laitages :

S'il est vrai que les laitages sont très utiles pour les bébés, il en n'est pas de même pour les adultes. Il est possible de trouver du calcium dans d'autres aliments que les laitages :
Voici les aliments, autres que les laitages riches en calcium :* Poissons : anchois en conserve, hareng fumé, sardines à l'huile ou à la sauce tomate (conserve), crustacés, coquillages (palourdes, huîtres, moules, coquilles Saint Jacques), œuf de Lump.
 * Légumes verts : feuilles de bette, cresson, chicorée, épinards, haricots blancs, lentilles, chou rouge, chou vert, navet, persil, pois chiche, cœur de palmier.
* Fruits : amandes, rhubarbe, figue sèche, noisette, arachide grillée, olive, framboise, orange, raisin sec.

Rappelez-vous que dans la nature  aucun animal adulte ne boit du lait, et encore moins du lait d'une autre espèce ! Enfin, je vous donnerai une petite histoire qui me fait toujours sourire : « La brave vache normande qui est dans son près et qui nous fabrique tous les jours des litres et des litres de lait plein de calcium... Elle n'est pas décalcifiée et pourtant, elle ne boit de lait !!! » Ce n'est pas une raison pour aller manger l'herbe comme les vaches, ce que je veux vous montrer c'est que les laitages ne sont pas des aliments indispensables, du moins chez l'adulte. Par contre, si c'est un met que vous aimez particulièrement, il vous est toujours possible d'en consommer... mais modérément.
 Le problème de ces aliments...
Le problème principal de ces aliments (sucreries, laitages et graisses cuites) est qu'ils contiennent beaucoup de toxines :
 
les sucreries, car le raffinage transforme le sucre (betterave ou canne à sucre) en de véritables polluants.  Par ailleurs, les édulcorants de synthèse (aspartam), dit « sucre de régime » ne sont pas mieux. Ils trompent l'organisme qui ne s'y reconnaît plus entre le vrai sucre et le faux sucre. La consommation excessive de sucres, de sucreries qui épuisent le pancréas, et d'édulcorants serait  la raison de l'augmentation importante de diabétiques dans notre société occidentale.
 Il convient de commencer par supprimer tout aliment ou toute boisson ayant un goût sucré (sucre raffiné) : sucre blanc, sucre roux, sucreries, gâteaux, sodas, sirops, chocolats (et dérivés), miel, glaces, sorbets, pâtes d'amande et pâte de fruit, biscuits, compotes, fruits au sirop, confitures et pâtisseries (même fabriquées maison).
 
L'élimination des sucres est importante en cas d'infection parce que les germes se nourrissent du sucre. Les sucreries favorisent donc les infections... encore une raison supplémentaire pour les éviter.
 
- les laitages posent problème parce qu'ils sont riches en mauvaises graisses, en hormone de croissance, en caséine et en toxines provenant de l'alimentation artificielle de la vache : nourriture artificielle, farine animale, engrais des champs de pâtures, antibiotiques (dans l'alimentation), vaccinations, etc. Tout cela se retrouve dans le lait de la vache et donc nous intoxique à notre tour : « l'arroseur arrosé ».
 
- les graisses cuites et les fritures. Il faut préférer les légumes cuits à l'eau ou à la vapeur ainsi que les viandes et les poissons grillés. Attention aussi à la partie grillée qui est riche en radicaux libres nocifs. Il faut enlever cette partie grillée, tout comme vous le faites pour le gras du jambon ou de la viande.
 
Lors de la cuisson d'un aliment dans l'huile, il est mieux de prendre de l'huile d'olive et de la chauffer à basse température (moins de 110°C). Il ne faut en aucun cas que l'huile fume. Dans ce cas, elle est à jeter impérativement.
 
 Il est donc important de limiter ces aliments : sucreries, laitages et graisses cuites en cas d'infection aiguë, jusqu'à ce que l'infection soit complètement terminée.
 
 Dr Luc Bodin