Les jeunes femmes d’aujourd’hui tranchent radicalement avec le mode de vie des générations précédentes.

La pilule est aujourd’hui généralisée, cela n’est pas nouveau. Mais le problème est que cette contraception est associée avec un tabagisme important ainsi qu’une consommation d’alcool de plus en plus marquée. Tout ceci n’est pas sans avoir de graves conséquences sur leur état de santé présent et surtout futur. Il est très probable que le nombre des cancers du poumon va exploser chez les femmes en France, dans les décennies à venir passant devant le cancer du sein, comme c’est déjà le cas aux USA aujourd’hui.

equipe médical

A cela s’ajoute la consommation d’autres drogues, comme la marijuana qui est autant cancérigène que le tabac et l’ectasie. Elles sont aussi responsables de nombreux cas de schizophrénie. A cela, vient maintenant le « Binge Drinking », qui consiste en une consommation rapide et excessive d’alcool. Cette pratique de plus en plus répandue est responsable de flambée de violence, de troubles cardiaque ainsi qu’une augmentation importante des maladies sexuellement transmissibles. Car l’alcool lèvant les inhibitions, les jeunes femmes sont trois fois plus nombreuses à s’adonner à des pratiques sexuelles à risque… en particulier, sans utilisation du préservatif et donc avec risque de maladie sexuellement transmissible et de grossesse.

  Si tomber dans le moralisme est totalement déplacé, il est par contre urgent que ces jeunes femmes prennent conscience des risques qu’elles encourent pour leur santé actuelle et future.

Dr Luc Bodin
Juin 2009