;

La télévision est nocive pour le développement psychomoteur des enfants de moins de 3 ans. La haute fréquence des informations transmises, sans oublier les émotions, peuvent perturber gravement le psychisme et la pensée des enfants.

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel va modifier la convention passée avec les chaines jeunesse pour qu’elles s’adressent aux enfants à partir de 3 ans et non plus à partir de 2 ans. Elles devront même informer les téléspectateurs de l’action nocive de la télévision pour les enfants de moins de 3 ans.

Cette décision fait suite à un avis de la DGS (Direction Générale de la Santé) qui souligne que « le risque lié à la consommation d’images télévisuelles sur la naissance et le développement des processus de pensée et de l’imagination, sur l’intégration des émotions et sur le développement psychomoteur ». Et elle « déconseille la consommation de la télévision jusqu’à l’âge d’au moins 3 ans ».

Dr Luc Bodin