.

Le tabac, comme tous les facteurs de risques cardiovasculaires, augmente aussi le risque d’être atteint de la maladie d’Alzheimer.

Une étude néerlandaise publiée dans « Neurology » montre que les fumeurs présentent des risques plus élevés de développer la maladie d’Alzheimer que les non-fumeurs.

L’étude a porté sur 7 000 sujets de plus de 55 ans, suivis pendant 7 ans en moyenne.

Fotolia_63334130_Subscription_XXL

L’augmentation du risque lié au tabagisme serait de 50% pour les fumeurs de plus de 50 ans.

(Le Figaro – 4 septembre 2007)

Dr Luc Bodin