.

Le stress provoque une sécrétion de cortisol qui induit une baisse de l’immunité. Les cellules cancéreuses ne trouvant plus d’opposition, peuvent se développer à loisir. Ainsi par ce biais, le stress favorise la survenue et le développement d’une tumeur cancéreuse.

Fotolia_75671885_Subscription_XXLPar ailleurs, une équipe pluridisciplinaire américaine de Houston (Texas) a montré qu’un stress chronique induit des niveaux élevés des hormones, adrénaline et noradrénaline, dans les tissus. Cette activation va augmenter l’angiogenèse (formation de vaisseaux sanguins) tumorale, mais aussi promouvoir la croissance des cellules cancéreuses.

Tout ceci montre que le stress est un facteur favorisant le développement et la progression du cancer. Par contre, il n’y a pas de preuve actuellement, de sa responsabilité dans la formation de la première cellule cancéreuse.

Docteur Luc BODIN