La NFS indique le nombre d’éléments figurés présents dans le sang, c’est-à-dire le nombre des globules rouges (GR), des globules blancs (GB) et des plaquettes contenus dans un mm3 de sang circulant dans les vaisseaux sanguins du corps. Chacun de ces éléments a un rôle essentiel dans notre organisme.

Les Globules Rouges (Hématies):

Les valeurs normales sont  pour les hommes de 4.500.000 à 5.500.000 par mm3 (ou 4,5 à 5,5. 106 par mm3) ; et pour les femmes de 4.200.000 à 5.000.000 par mm3 (ou 4,2 à 5. 106 par mm3). Ensuite, l’examen va étudier la constitution des globules rouges avec :

* le dosage de Hémoglobine (Hb), substance qui se trouve à l’intérieur de l’hématie. Le Hb est constitué de fer et sert au transport de l’oxygène. Sa baisse a donc une grande valeur pour identifier une anémie. Les normales sont de 14 à 15 g/100 ml chez l’homme et de 12,8 – 15 g/100 ml chez la femme.

* L’Hématocrite (ht) est le rapport entre le volume des hématies et celui du sérum (liquide) du sang. Sa valeur est de 40 à 48 % chez l’homme et de 37 à 45 % chez la femme. L’ht est diminuée lorsqu’il y a une anémie par saignement.

* Le Volume Globulaire Moyen (VGM) indique la taille moyenne des hématies. Sa valeur normale est de 85 à 95 µ3.  Le VGM est diminué en cas d’anémie par saignement par exemple, et augmenté lors d’intoxication (alcool, pollution…) ou de certaines carences en vitamines (vitamine B12, acide Folique).

* La Concentration Corpusculaire Moyenne en Hémoglobine (CCHM) indique la concentration en hémoglobine présente dans le globule rouge. Sa normale est de 32 à 36 %. Elle permet de mieux caractériser les anémies afin d’en déterminer la cause.

Fotolia_78707112_Subscription_XL

Les Globules blancs (leucocytes) :

Leur nombre total normal doit demeurer entre 5.000 et 10 000 par mm3. Un nombre augmenté évoquera une infection souvent bactérienne, une baisse peut orienter vers une insuffisance immunitaire ou certaines infections virales. Il existe cinq catégories de globules blancs qui jouent chacune un rôle particulier contre les infections. On étudie d’abord le pourcentage de chaque sorte, ensuite le nombre de chaque catégorie par mm3. Les anomalies peuvent être secondaires à de très nombreuses pathologies. Voici les plus courantes :

* Les polynucléaires neutrophiles représentent normalement 45 à 70 % du nombre total des leucocytes. Ils sont augmentés en cas d’infection bactérienne.

* Les polynucléaires éosinophiles représentent 1 à 3 % des leucocytes. Leur augmentation signale souvent une parasitose (vers intestinaux) ou une allergie.

* Les polynucléaires basophiles représentent de 0 à  1 %. Ils n’ont que peu de valeur pathologique.

* Les lymphocytes représentent de 20 à 40% des globules blancs. Ils sont augmentés dans certaines infections, troubles hormonaux et autres. Les baisses peuvent révéler une cause médicamenteuse, virale ou d’une maladie de sang (leucémie, moelle osseuse).

* Les monocytes représentent de 2 à  8 % des leucocytes. Ils sont augmentés dans certaines maladies infectieuses, parasitaires ou inflammatoires comme les leucémies.

Les Plaquettes (Thrombocytes) :

Leur nombre total doit demeurer entre 150 000 et 400 000 par mm3. Ils ont un rôle important dans la coagulation du sang. Une baisse des plaquettes pourrait induire un défaut de coagulation du sang. Les modifications de leur taux, en plus ou en moins, se rencontrent lors de certains traitements ou de certaines maladies malignes.

examen - NFS

 Attention, les valeurs indiquées ici, ne sont valables que pour les adultes. Car les normales sont différentes chez les enfants et varient avec l’âge:
  
  Chez les nouveaux nés, les valeurs courantes sont augmentées par rapport à celles de l’adulte. On retrouve normalement de 5 à 5,5 millions par mm3 de globules rouges avec un VGM supérieur à 100, une hémoglobine entre 15 et 20gr et des globules blancs entre 10.000 et 20.000 par mm3. 
  
  Chez les jeunes enfants, le nombre des globules rouges se situent entre 4 et 4,5 millions pour une hémoglobine à 11 gr et des globules blancs aux environs de 10.000 par mm3.  Par ailleurs, les polynucléaires neutrophiles sont moins nombreux que les lymphocytes, on parle ainsi d’une inversion de formule (normale) par rapport à celle de l’adulte. Autre particularité une baisse des leucocytes inférieure à 5.000 signifie chez l’enfant, l’existence d’une infection quelque part dans l’organisme. 
  
  Les origines des anomalies des éléments figurés du sang  sont très nombreuses, pour plus de renseignements se référer au livre du Dr Luc Bodin «   Mieux lire et comprendre vos analyses biologiques » aux éditions du Dauphin. 
 
   Dr Luc Bodin