Le délai entre l’exposition cancérogène et le début du cancer peut être très long, souvent plusieurs années. 

 Ce délai sera fonction de :
      - la personne : plus ou moins sensible, plus ou moins fragile.
      - l’intensité et la durée de l’exposition.
      - le type de cancérigène : plus ou moins agressif.
      - l’association à d’autres facteurs de risques.
Par exemple, une grosse dose d’irradiations nucléaires a de fortes chances de vous tuer immédiatement ou du moins très rapidement en quelques heures à quelques jours. Une dose plus modérée provoquera des leucémies avec un pic d’incidence à 5 ans après l’exposition. Les tumeurs solides, quant à elles, se déclareront souvent quinze à vingt ans après l’irradiation.
Fotolia_76172167_Subscription_XXL
L’exposition à l’amiante mettra également des années à déclarer un mésothéliome (cancer de la plèvre).

 Cette longueur des délais fait toute la difficulté pour les personnes exposées professionnellement pour faire reconnaître leur droit à un dédommagement.
Docteur Luc BODIN