Depuis la première cellule cancéreuse jusqu’à la tumeur détectable, il se passe de nombreux mois, voire même plus probablement de nombreuses années. Ainsi, lorsque l’on découvre une tumeur, il a été établi qu’elle avait déjà vécu environ 75% de son existence... En d’autres termes, la période occulte de la tumeur représente les 3/4 de sa vie, alors que la phase visible (tumeur visible et diagnostiquée) ne correspond plus qu’à 1/4  de sa vie avant le décès de la personne (en dehors évidemment de tout traitement et de tout changement de mode de vie). 
De même lorsqu’une tumeur est découverte, on considère que dans l’immense majorité des cas, il existe déjà au moins une micro-métastase indétectable à nos examens, quelque part dans l’organisme. Ceci démontre l’importance de traiter le terrain, c’est-à-dire de prendre en compte l’ensemble de l’organisme de la personne malade en même temps que la tumeur, si on désire vaincre définitivement le cancer. 
Docteur Luc BODIN -