Tout le monde veut perdre des kilos. Mais la question est de savoir, combien de kilos perdre ?

Il faut comprendre que le poids idéal n’a qu’une valeur de référence. Ce qui compte, c’est le poids d’équilibre de la personne, le poids qu’elle a eu pendant des années et où elle s’y sentait bien. Ce poids d’équilibre, qui est personnel, est beaucoup plus adapté que le poids théorique calculé à partir de la taille… Par exemple, si vous faites 80 kilos depuis plus de 40 ans, il sera bien difficile de vous faire descendre en dessous de ce poids…

Fotolia_70913631_Subscription_XXL

Un autre point important est le rapport entre la masse maigre (muscle surtout) et la masse grasse (graisse). Vous avez compris que plus avez de masse maigre et mieux c’est ! C’est ainsi qu’il existe actuellement des personnes en surpoids, non pas parce que leur poids est élevé, mais parce que la masse grasse est très abondante par rapport à leur masse maigre. Le calcul de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) sera déjà une bonne approche. Il s’agit du poids en kilos divisé par la taille en centimètres au carré

Quoi qu’il en soit, les vêtements qui étaient faciles à enfiler l’an passé et qui sont trop petits cette année doivent attirer l’attention…
 
En cas de surpoids manifeste, il y a un rapport à toujours bien garder en tête : le rapport entre les entrées et les dépenses comme pour son porte-monnaie… c’est-à-dire le rapport entre ce que vous mangez et l’exercice physique que vous réalisez.

La première chose à faire est de bouger, marcher, courir, nager, faire de la gymnastique, du vélo, du tennis… n’importe quoi, mais bouger. Monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur… faire ses courses ou aller au travail à pied ou en vélo… Bouger, bouger, bouger…

Fotolia_63658937_Subscription_XXL

Ensuite, diminuer (mais non arrêter) les aliments caloriques comme :
–    les sucres : supprimer les sucreries et diminuer les féculents. Prendre de préférence à chaque repas des glucides à index glycémique bas qui calment bien l’appétit, fournissent de l’énergie et limitent la prise de poids si pris en quantité raisonnable.
–    les graisses : supprimer les sauces, les fritures et les graisses cuites. Limiter les laitages prendre des allégés à 50 ou 20%. Mais il faut continuer les huiles d’olive, de colza ou de noix en petites quantités dans les salades.
–    l’alcool (tous). Boire de l’eau surtout en grande quantité (sauf si rétention d’eau).

Consommer davantage :

–    des poissons ou des viandes grillées,
–    surtout des fruits , des légumes et des crudités.

Dr Bodin Luc
Janvier 2010