L'Oscillococcinum est un traitement de première intention contre les coups de froid et les débuts de grippe. Il peut aussi être utilisé en traitement préventif des infections hivernales. 

 En période hivernale, s’il y a un remède homéopathique qui devrait figurer dans toutes les pharmacies familiales, c’est bien l’Oscillococcinum…  Car il agit autant sur les états grippaux que sur les états infectieux débutants. Plus fort encore, il est autant un remède préventif que curatif. 
 L’oscillococcinum est constitué d’autolysat filtré de foie et de cœur d’anas barbariae (canard de barbarie) à la dose homéopathique de 200 K (excipients : saccharose et lactose comme tous les remèdes homéopathiques). Il se présente sous forme de doses qu’il convient de verser directement dans la bouche sans y toucher avec les doigts. Il est conseillé de laisser fondre les granules dans la bouche pendant quelques minutes et de prendre ce remède, soit avant les repas, soit au moins une heure après les repas. Il intervient sur tous les états grippaux :En préventif, à raison de 1 dose tous les 15 jours en dehors des périodes épidémiques et toutes les semaines en cas d’épidémie grippale en particulier.En tout début d’infection, prendre une dose. Oscillococcinum sera d’autant plus efficace qu’il sera pris précocement. Je dirais qu’il faut prendre une dose d’Oscillococcinum au moindre « doute » de coup de froid débutant. Car même s’il ne s’agissait pas d’un début infectieux (fausse alerte), rien n’est perdu, Oscillocinum servira de traitement préventif… Puis, en cas d’infection débutante, il faudra prendre une dose toutes les 6 heures… et surtout une dose avant de s’endormir (avant le brossage des dents).En cas d’infection établie : une dose matin et soir pendant deux ou trois jours.
 Mais bien sûr en cas de non-amélioration des symptômes au bout de 24 ou 48 heures ou en cas d’aggravation des signes, il sera indispensable de consulter un médecin. 
 Ce remède ne présente pas de contre-indication, pas d’effet indésirable, ni d’interaction médicamenteuse. Même les nourrissons peuvent le prendre à la même dose. Mais pour eux je conseillerais de faire fondre les granules (mi-dose) dans un peu d’eau de source et de mettre le mélange dans un biberon pour le donner à boire au bébé.   
Une étude en double aveugle (contre placebo) avait été menée en Russie auprès de 227 personnes. Elle s’intéressait à l’efficacité de l’Oscillococcinum en traitement préventif des états grippaux. Les résultats montrent sans conteste possible, un nombre significativement moins important d’épisodes grippaux chez les personnes prenant régulièrement l’Oscillococcinum. Cette étude a été publiée dans Infectionni Bolezni. Elle rejoint une autre étude en double aveugle réalisée par le CHU de Grenoble auprès de 478 patients et qui fut publiée dans le British Journal of Clinical Pharmacology et ayant fait l’objet d’un commentaire élogieux dans le Lancet.

 Mais sans aller chercher si loin, beaucoup de personnes qui ne « croyaient » pas en l’homéopathie, ont été convaincues lorsqu’ils ont essayé l’Oscillococcinum. 
Dr Luc Bodin